Un meilleur temps en spéciale ce matin pour Breen en ERC

2021-06-20T13:39:30+02:00juin 20th, 2021|2021, Rally Poland|

Craig Breen s’est remis de sa tristesse du samedi avec un pilotage parfait, ce dimanche matin sur le 77e Rallye ORLEN de Pologne, en réalisant le meilleur chrono de l’ES10.

Breen et son copilote Paul Nagle ont été contraints d’abandonner dans l’ES7, samedi, après qu’une pierre, cachée sur la trajectoire, a cassé la suspension arrière de leur Hyundai i20 R5 du Team MRF Tyres.

Ils sont cependant repartis ce matin et après avoir réalisé le troisième temps dans l’ES9, ils ont pris place en haut des écrans de chronométrage dans l’ES10, signant leur première victoire en spéciale de la saison 2021 du Championnat d’Europe des Rallyes de la FIA et la première pour le fabricant de pneus indien en ERC.

« On nous a donné un écart de deux minutes [entre le départ des voitures, ce qui a permis aux équipages d’être moins gênés par la poussière] », a déclaré Breen.« C’est bien [d’être le plus rapide], mais juste dommage que nous ne soyons pas dans la bataille [pour la tête]. »

Après un deuxième temps dans la super spéciale d’ouverture du vendredi soir, le samedi a bien commencé pour Breen, qui a réalisé le quatrième chrono dans l’ES2. Et les choses sont allées en s’améliorant dans l’ES3, puisque le quintuple vainqueur en ERC y a obtenu le troisième temps.

Un problème technique dans l’ES4 a coûté plus d’une minute à l’Irlandais, mais il s’est bien repris en réalisant le quatrième temps dans l’ES5 et l’ES6 pour se hisser à la cinquième place du général.

Puis, à environ un kilomètre de l’arrivée de l’ES7, Wieliczki longue de 28,70 km, tous les espoirs d’un bon résultat se sont envolés, bien que de nombreuses données cruciales pour la prochaine génération de pneus MRF aient été recueillies.

« Nous étions heureux du rythme que nous avions », a déclaré Breen samedi en fin de journée.« Les pneus et la voiture se comportaient très bien et nous étions toujours dans le top 4. Nous sommes contents d’avoir été en mesure d’obtenir un bon résultat pour le Team MRF Tyres. »

« Il est malheureux que nous ayons eu un problème dans la première boucle, mais nous avons pu réparer à l’assistance et revenir en course. La voiture du Team MRF Tyres était rapide et nous remontions dans le classement. Puis la suspension a cassé vers la fin de l’ES7 et c’est là que la journée s’est terminée pour nous. »