Official Series Partners

News

Sesks brille pour sa récompense en ERC

2019-05-29T12:00:19+02:00mai 29th, 2019|2019, Rally Liepāja|

Mārtiņš Sesks a fait bon usage du premier de ses deux prix pour avoir remporté le Championnat FIA ERC1 Junior, passant au niveau R5 avec un podium à la clé à domicile au Rallye de Liepāja.

Sesks était aligné sur une ŠKODA Fabia R5 équipée de Pirelli et engagée par Motorsport Italia pour la première partie de la récompense offerte par le promoteur du championnat, Eurosport Events, après qu’il a gagné le titre ERC3 Junior en 2018. En dépit de son expérience limitée, il a fini troisième au général et deuxième en ERC1 Junior – la catégorie des espoirs pilotant une voiture de spécification R5 – avec le copilote Krišjānis Caune. Un autre jeune débutant en ERC1 Junior, Oliver Solberg, a remporté ce très rapide rallye terre.

J’ai eu des débuts incroyables avec la ŠKODA Fabia R5 de Motorsport Italia, d’autant plus que c’était mon rallye à la maison”, a dit le Letton de 19 ans. “Cela semble faire longtemps maintenant que j’ai gagné le titre ERC3 Junior mais je ressens encore et me souviens encore de ce moment unique parce que l’opportunité de piloter une R5 était la récompense de mes accomplissements. Je remercie beaucoup Eurosport Events pour m’avoir tant aidé à tous les niveaux.”

Bien sûr, mon expérience n’était pas très grande avant le départ mais j’ai été en mesure de gagner en confiance et en expérience, justement, ce qui était mon principal objectif. Avant le rallye, je ne savais pas à quel point je serais rapide, donc je n’avais pas de position à l’esprit. Mais je dois être content de finir dans le top 3. C’était aussi très sympa de me battre avec les gars de tête, d’être quelques secondes derrière eux.”

Sesks a excellé précédemment au niveau R2, remportant les titres ERC3, ERC3 Junior et deux roues motrices en Lettonie l’année dernière. Il dispute le championnat du monde 2019 en plus de ses deux prix en ERC. “Cela a été une très belle expérience de piloter une R5”, a-t-il poursuivi. “Dans les virages lents et les épingles, avec la R2, on chassait chaque centimètre dans le virage. Mais avec les quatre roues motrices, on entre juste dans le virage, on glisse un peu mais on a le couple et tout se passe très vite. Il faut être plus rapide avec le volant, par exemple, mais j’ai été en mesure d’apprendre et de m’améliorer beaucoup.”

Jean-Baptiste Ley, le Coordinateur de l’ERC, a suivi la course de Sesks avec intérêt. “Nous savions que Mārtiņš avait un gros potentiel mais il a vraiment prouvé son talent avec une grande performance et un pilotage très mûr. Dans les spéciales qu’il connaît bien, la tentation existait de trop attaquer et de commettre une erreur, mais il a piloté avec sa tête, respectant son objectif pré-rallye et engrangeant de l’expérience. Finir sur le podium était au delà de nos attentes et ouvre clairement sur un avenir encore meilleur. Et avec Solberg vainqueur à 17 ans, c’est une très forte démonstration pour l’ERC1 en tant que plate-forme permettant à ces jeunes jeunes de faire étalage de leur talent.”

Sesks recevra la seconde moitié de sa récompense lors du Rallye di Roma Capitale, sur asphalte, en juillet. Avant cela, il retrouvera le championnat du monde Junior avec une Ford Fiesta R2T en pneus Pirelli.