Official Series Partners

News

Récap’ saison, épisode 6 : Kopecký remonte pour s'imposer à domicile en ERC

2018-12-27T06:00:08+01:00 décembre 27th, 2018|2018|

Jan Kopecký a signé un nouveau record de sept victoires au Barum Czech Rally Zlín face à un solide plateau en Championnat d’Europe FIA des Rallyes, menacé jusqu’à la toute fin de course par le leader de la course au titre ERC, Alexey Lukyanuk.

Face aux conditions mitigées de la dernière boucle de spéciales du rallye, Kopecký a fait un choix inspiré en sélectionnant les pneus pour le sec tandis que ses adversaires préféraient un mélange de gommes standard et extrême pluie, parmi lesquels Lukyanuk chaussé de Pirelli. Aux côtés de son copilote Pavel Dresler, le pilote ŠKODA Motorsport en a été récompensé, remportant l’ES13 majoritairement sèche puis l’ES14 pour dérober la première place à Lukyanuk avant de reléguer la “fusée russe” à 7,5 secondes dans un final intense.

Si Lukyanuk ne s’était toujours pas imposé à Zlín, son avantage au championnat passait à 36 points sur Bruno Magalhães, le pilote SEAJETS n’ayant fini que neuvième en République tchèque.

La lutte pour la troisième place a été encore plus serrée, le pilote de championnat du monde Dani Sordo devançant de seulement trois dixièmes de seconde le local Miroslav Jakeš pour le podium.

Sordo avait choisi les extrême pluie pour la dernière boucle, mais sans suffisamment d’eau à la surface dans les spéciales, sa Hyundai i20 R5 soutenue par l’usine glissait en manque de grip. Et si Jakeš est passé tout près d’un saisissant podium, il a grimpé de la cinquième à la quatrième position en dépassant le vainqueur de l’ERC Junior U28, Nikolay Gryazin, qui avait levé le pied pour assurer les points dans cette catégorie des moins de 28 ans pilotant une R5.

La deuxième place en ERC Junior U28 semblait promise à Filip Mareš mais une sortie de route dans la dernière spéciale mit fin aux espoirs du pilote soutenu par la fédération tchèque. La place de dauphin est ainsi revenue au leader de la catégorie, Fabian Kreim, très rapide grâce à une bonne stratégie pneus dans la dernière boucle avec sa Fabia de ŠKODA AUTO Deutschland engagée par Baumschlanger Rallye & Racing.

Chris Ingram est remonté à la troisième place de l’ERC Junior U28 après l’abandon de Mareš. Ayant attaqué à fond pour essayer de rattraper Kreim, le Britannique s’est fait plusieurs frayeurs dans la dernière spéciale, terminant à 9,6 secondes de son rival allemand. Il a passé le pilote Rufa Sport Jaromír Tarabus pour la septième place au scratch, avant d’être repoussé à la huitième par une pénalité.

Magalhães a éprouvé des soucis de set-up, ne décrochant que les deux points de la neuvième place dans sa lutte pour le titre face à Lukyanuk. L’espoir de la PEUGEOT Rally Academy, Laurent Pellier, s’est classé quatrième en ERC Junior des moins de 28 ans et a empoché aussi le dernier points en ERC, prenant la dixième place devant Orhan Avcioglu.

Tibor Érdi Jr s’est assuré un second titre consécutif en ERC2, avant confirmation des résultats définitifs. Mārtiņš Sesks a remporté la catégorie ERC des moins de 27 ans soutenue par Pirelli pour la deuxième fois consécutive, alors que Catie Munnings s’est imposée en ERC Ladies’ Trophy.

La course a été mouvementée dans la classe FIA RGT. Simone Tempestini était un solide leader devant Raphäel Astier le premier jour, mais il a concédé du temps durant la dernière matinée. Une casse de pompe hydraulique sur son Abarth 124 lui a en coûté progressivement dans chacune des spéciales de l’ultime boucle, le reléguant à la deuxième place derrière Astier. Petr Nešetřil a complété le podium RGT sur une Porsche 997 GT3.

Les mots du vainqueur (Jan Kopecký) : “Cela [sa septième victoire à domicile] veut dire beaucoup, surtout après les problèmes qu’on a eus avec des crevaisons”, a dit le champion ERC 2013. “C’était incroyable, comme un cauchemar, mais après, on a montré un peu de bonne performance hier et j’y croyais encore en me réveillant aujourd’hui. On s’est vraiment servi du soutien des fans, c’était très important.”

Vainqueurs de catégorie
FIA ERC1 :
 Jan Kopecký (CZE)/Pavel Dresler (CZE) ŠKODA Fabia R5
FIA ERC2 : Tibor Érdi Jr (HUN)/György Papp (HUN) Mitsubishi Lancer Evolution X
FIA ERC3 : Mārtiņš Sesks (LVA)/Renārs Francis (LVA) Opel ADAM R2
FIA ERC Junior Under 28 : Nikolay Gryazin (RUS)/Yaroslav Fedorov (RUS) ŠKODA Fabia R5
FIA ERC Junior Under 27 : Mārtiņš Sesks (LVA)/Renārs Francis (LVA) Opel ADAM R2
ERC Ladies’ Trophy : Catie Munnings (GBR) PEUGEOT 208 R2