Official Series Partners

News

Récap’ saison, épisode 5 : Lukyanuk relance ses espoirs de titre ERC en gagnant à Rome

2018-12-26T06:00:17+01:00décembre 26th, 2018|2018|

Alexey Lukyanuk a repoussé les attaques tardives d’un double Champion d’Europe FIA des Rallyes, Giandomenico Basso, pour remporter le Rally di Roma Capitale, la troisième victoire de la saison pour lui et son copilote Alexey Arnautov.

Basso avait refait plus de la moitié de son retard sur Lukyanuk en une seule spéciale le dernier après-midi, mais a manqué de kilomètres chronométrés pour rattraper le pilote Russian Performance Motorsport, échouant à 7,5 secondes.

Grzegorz Grzyb a tenu deux poursuivants en respect pour s’assurer un podium “de rêve”excédant de loin ses propres attentes sur ce rallye. Le décuple champion d’Italie Paolo Andreucci était revenu à moins de deux secondes de lui, en quatrième position, quand il est sorti de la route.

Le dernier prétendant au podium a été le vainqueur en ERC Junior des moins de 28 ans, Fabian Kreim. Tenant à s’assurer une première victoire et des points cruciaux dans la catégorie, l’Allemand a fait en sorte de rejoindre prioritairement l’arrivée tout en améliorant sa confiance, satisfait de laisser Grzyb s’échapper et de terminer quatrième au général.

Bruno Magalhães s’est contenté de la cinquième alors que Chris Ingram, deuxième de l’ERC Junior U28, a été très performant durant la troisième étape, remportant sa première victoire de spéciale au scratch dans l’ES13 (à égalité avec Basso). Ingram avait entamé la journée à 50,9 secondes de Juuso Nordgren, mais a refait tout son retard et même plus pour terminer sixième du général et renvoyer le junior de ŠKODA au septième rang.

Fredrik Åhlin était dans de bonnes dispositions, obtenant un second podium ERC Junior U28 consécutif en plus de la huitième place au général. Comme Ingram, il avait perdu du temps sur une crevaison durant la deuxième étape mais aussi la casse d’un arbre de transmission le premier jour.

Orhan Avcioğlu est passé tout près de la neuvième place, ayant entamé la dernière spéciale du rallye avec 1,3 seconde d’avance sur le pilote local Marco Pollara. Un passage au frein à main raté sur un rond-point de la super spéciale d’Ostia l’a expédié dans les barrières, ce qui lui a coûté plus de sept secondes après une marche arrière pour repartir. Pollara en a profité et s’est emparé de cette neuvième place pour ses débuts en ERC, repoussant Avcioğlu à la dixième.

La catégorie FIA RGT est revenue à Raphaël Astier, qui a devancé les autres Abarth 124 d’Andrea Modanesi, deuxième, et d’Andrea Nucita, troisième. Le Français a pourtant dû préserver sa voiture, dont un différentiel était cassé, dans la dernière boucle. Les deux Italiens s’étaient tous les deux retirés le deuxième jour avant de revenir en course.

Les mots du vainqueur (Alexey Lukyanuk) : “Je suis content. Cela a été un rendez-vous long et difficile avec beaucoup d’histoires comme des accidents, des retards, un incendie, des crevaisons et des pierres, mais aussi de la joie. On s’est fait plaisir, merci aux organisateur pour ces spéciales géniales. La prochaine fois, elles seront peut-être encore meilleures sous certains aspects. Merci à mes adversaires pour cette lutte géniale, on a beaucoup apprécié, et félicitations à tous ceux qui ont atteint l’arrivée de ce rallye difficile.”

Vainqueurs de catégorie
FIA ERC1 : Alexey Lukyanuk (RUS)/Alexey Arnautov (RUS)
FIA ERC2 : Tibor Érdi Jr (HUN)/György Papp (HUN) Mitsubishi Lancer Evolution X
FIA ERC3 : Mārtiņš Sesks (LVA)/Renārs Francis (LVA) Opel ADAM R2
FIA ERC Junior Under 28 : Fabian Kreim (DEU)/Frank Christian (DEU) ŠKODA Fabia R5
FIA ERC Junior Under 27 : Mārtiņš Sesks (LVA)/Renārs Francis (LVA) Opel ADAM R2
ERC Ladies’ Trophy : Catie Munnings (GBR) PEUGEOT 208 R2