Official Series Partners

News

Récap’ saison, épisode 3 : Magalhães rejoint les grands du rallye à l'Acropole en ERC

2018-12-24T06:00:17+01:00décembre 24th, 2018|2018|

Le pilote soutenu par SEAJETS Bruno Magalhães a intégré une liste illustre de vainqueurs sur l’une des épreuves les plus difficiles d’entre toutes, le Rallye EKO de l’Acropole, avec son copilote et homonyme Hugo Magalhães.

Grâce à cette victoire, le Portugais a relancé sa quête du titre en Championnat d’Europe FIA des Rallyes alors que son rival russe et leader de l’ERC, Alexey Lukyanuk, n’a pu récolter que des points de bonus après avoir abandonné durant la deuxième étape.

Norbert Herczig, du MOL Racing Team, a obtenu le meilleur résultat de sa carrière avec une deuxième place, et le Polonais de 24 ans Hubert Ptaszek a complété un podium 100% ŠKODA Fabia R5. Tibor Érdi Jr et l’Indien Amittrajit Ghosh ont remporté l’ERC2 et l’ERC3 respectivement.

Magalhães comptait plus d’une minute d’avance avant les quatre spéciales de la troisième et dernière étape. Un pilotage prudent, visant à éviter les crevaisons qui avaient affecté plusieurs de ses rivaux, a fait redescendre l’écart à 29,1 secondes au terme du rallye à Lamia.

Derrière lui, Herczig et Ptaszek, pilote du TRT Krezus Rally Team, ont assuré l’un et l’autre leur premier podium en ERC avec la deuxième et la troisième place respectivement. Le premier cité, quadruple champion de Hongrie, a repris du temps à Magalhães dans les spéciales 3 et 4.

Eyvind Brynildsen a mené sa Ford Fiesta R5 préparée par Autotek Motorsport au quatrième rang, ne parvenant pas à revenir sur Ptaszek bien que pilotant au maximum dans les quatre dernières spéciales. Le voisin chypriote Simos Galatariotis a fait un excellent cinquième devant Grzegorz Grzyb et sa ŠKODA Fabia R5 de Rufa Sport, lui-même suivi de Jourdan Serderidis, meilleur concurrent grec sur une autre Fabia, et du Turc Orhan Avcioğlu.

Le Brésilien Paulo Nobre a inscrit ses tout premiers points en ERC avec la neuvième place, Érdi Jr complétant le top 10. Alexey Lukyanuk est reparti après son abandon pour marquer le maximum de points d’étape de dimanche, se montrant plus rapide de quatre minutes que son plus proche rival Juuso Nordgren sur les quatre spéciales du jour.

Les mots du vainqueur (Bruno Magalhães) :“Parfois, dans nos vies, les rêves deviennent réalité. Gagner un rallye comme l’Acropole, [avoir] mon nom dans l’album des vainqueurs, est absolument génial. Merci à mes sponsors, ils croient en moi depuis des années. C’est un grand plaisir de gagner au pays de SEAJETS, et je veux leur dédier [ce succès]. Merci à mon équipe.”