Official Series Partners

News

Présentation : Les jeunes stars du rallye lorgnent sur le titre lors de la finale de l'ERC Junior U28

2018-10-08T10:50:34+02:00 octobre 5th, 2018|2018, Rally Liepaja|

En plus de viser le titre ERC Junior des moins […]

En plus de viser le titre ERC Junior des moins de 28 ans au Rally Liepāja, le talentueux trio va se battre pour la récompense réservée au champion, laquelle n’est autre que le volant d’une World Rally Car pour une manche européenne du championnat du monde 2019**. Le vainqueur inaugural, Marijan Griebel, a ainsi terminé dans les points à l’ADAC Rallye Deutschland, en août dernier, avec une Citroën DS3 WRC.

Le Russe Gryazin, qui vit dans la capitale lettone, Riga, et court sous licence lettone, est en bonne position pour décrocher ce titre en ERC Junior U28. Il qui a gagné le Rally Liepāja au général en 2017, et compte déjà trois victoires à son actif cette saison. Le règlement permettant à un pilote de n’enregistrer que ses quatre meilleurs résultats, un quatrième succès assurerait l’or au pilote Sports Racing Technologies, quoi que parviennent à faire Ingram et Kreim sur leurs ŠKODA Fabia R5 similaires.

“On espère gagner le titre ERC Junior U28 et le rendez-vous lui-même”, dit Gryazin. “On va attaquer fort pour le titre mais pas au maximum absolu car je dois être prudent puisque c’est la dernière chance de marquer des points.”

Ingram le Britannique (Toksport WRT) et Kreim, double champion d’Allemagne de  ŠKODA AUTO Deutschland, ont tous deux gagné un rallye cette année. À une manche du but, Ingram a sept points de retard sur Gryazin et un d’avance sur Kreim.

Ingram, passé dans la catégorie des jeunes espoirs disposant d’une voiture de type R5 en tant que champion de l’ERC Junior U27 soutenu par Pirelli en 2017, déclare : “On doit gagner ce rendez-vous. On doit juste rouler à fond, même si cela va être incroyablement difficile à faire. Mais on a appris beaucoup et progressé beaucoup en Pologne, alors on ne sait jamais.”

Et Kreim d’ajouter : “Je ne pense pas qu’on ait les meilleures cartes en main dans la lutte pour le championnat. Nous sommes en troisième position et avons beaucoup moins d’expérience sur la terre que Nikolay et Chris. Mais nous promettons de nous battre jusqu’à la fin. Espérons que nous pourrons trouver un bon rythme et apprendre autant que nous le pouvons.”

En plus des trois candidats au titre, Fredrik Åhlin le Suédois est une valeur sûre bien connue sur terre, tout comme Rhys Yates le Britannique qui courra en Lettonie une semaine après avoir disputé sa manche nationale en championnat du monde. Yates retrouvera une Fabia R5 de l’équipe éponyme de Roman Kresta, laquelle supervise aussi Filip Mareš de l’ACCR Czech Team. Soutenu par sa fédération nationale, Mareš a fait ses débuts sur terre avec une R5 le mois dernier au PZM Rallye de Pologne, et a été en mesure d’engranger de l’expérience durant tout le rallye – tout comme Laurent Pellier, le pilote de la PEUGEOT Driver Academy.

*Sous réserve de confirmation du résultat final par la FIA.
**Afin de servir au mieux les intérêts du futur champion ERC Junior U28, Eurosport Events, le promoteur du Championnat d’Europe FIA des Rallyes, propose, comme alternative au volant d’une World Rally Car, une enveloppe de 100.000 euros pour une sélection de rendez-vous ERC en 2019 avec une R5. Il n’existe aucune restriction quant au choix de l’équipe ni de la voiture, mais la somme pour deux rallyes ERC sera versée en deux fois : 50.000 euros pour le premier et 50.000 euros pour le second.

Le héros local Sesks pour un tour d’honneur super rapide en ERC Junior U27
Le titre au Championnat FIA ERC Junior Under 27 soutenu par Pirelli en poche, Mārtiņš Sesks va avoir la possibilité de considérer son rendez-vous national comme un tour d’honneur super rapide. Le pilote de l’ADAC Opel Rallye Junior Team, originaire de Liepāja, faisait partie du programme d’entraînement ERC Junior Experience il y a 12 mois mais savoure maintenant la conquête d’un titre ô combien important pour les espoirs conduisant une R2. “Venir sur mon rallye à la maison en tant que nouveau champion ERC Junior des moins de 27 ans est bien mieux que je n’ai pu le rêver avant le début de la saison”, dit le jeune homme de 19 ans.

“Cela va être un festival sur terre autour de ma ville de résidence et sous les yeux de ma famille, mes amis et des fans. Ça va être dur et spectaculaire.”

Tom Kristensson est l’équipier de Sesks au sein de l’ADAC Opel Rallye Junior Team, avec une seconde ADAM R2. Le Suédois a remporté la dernière manche en Pologne et triomphé également dans la catégorie RC4 à l’occasion de ses débuts en ERC, au Rally Liepāja en octobre dernier.

Le prometteur Norvégien Sindre Furuseth espère laisser derrière lui une période de malchance sur son ADAM, alors que le Finlandais Miika Hokkanen a démontré son potentiel sur terre avec une troisième place en Pologne pour le Saintéloc Junior Team – lequel aligne une seconde PEUGEOT 208 R2 pour Catie Munnings, concurrente de l’ERC Ladies’ Trophy.

Le Hongrois Kristóf Klausz et l’Autrichien Roland Stengg seront aussi en lice pour un bon résultat en Lettonie, tout comme l’Italien Mattia Vita qui s’est classé quatrième de la catégorie sur les trois dernières rendez-vous. Dominik Brož, de l’ACCR Czech Rally Team, travaille toujours en vue de finaliser sa participation en raison d’un manque de budget et de pièces. Son programme pour la saison terminé avec un triomphe de classe en Pologne, Efrén Llarena, du Rally Team Spain, sera au Liepāja dans le cadre de l’ERC Junior Experience et pour les reconnaissances de l’épreuve.

Le champion ERC2 Érdi Jr au volant d’une ŠKODA Fabia R5
Tibor Érdi Jr va passer dans la première division du Championnat d’Europe FIA des Rallyes en disputant le Liepāja sur une ŠKODA Fabia R5. Le Hongrois a remporté le championnat ERC2* pour la deuxième année consécutive avec sa quatrième victoire de la saison, au Barum Czech Rally Zlín en août dernier. Titre en poche, il passe donc de sa Mitsubishi Lancer Evolution X à une ŠKODA Fabia R5 en Lettonie, afin de préparer la saison complète qu’il vise avec cette dernière en 2019.

“Nous avons fait l’impasse sur le Rallye de Pologne pour réceptionner notre ŠKODA Fabia R5 et nous sommes très excités d’avoir cette opportunité à la fin d’une saison géniale pour nous”, a dit Érdi Jr. “Nous avons roulé sur une ŠKODA Fabia R5 au Mikulás Rally en Hongrie, il y a deux ans, et maintenant nous commençons nos préparatifs pour l’année prochaine en faisant autant de kilomètres que possible. J’apprends une World Rally Car depuis de nombreuses années, donc piloter cette voiture plus rapide n’est pas un problème et me procure un feeling nouveau pour moi.”

Falcón et Munnings ex æquo dans la course à l’ERC Ladies’ Trophy
L’issue de la bataille en ERC Ladies’s Trophy se décider sur cette dernière manche du Championnat d’Europe FIA des Rallyes en Lettonie. Après sept manches, Emma Falcón et Catie Munnings sont à égalité avec 275 poins, une fois les retraits de scores pris en compte. Munnings, membre du Saintéloc Junior Team sur une PEUGEOT 208 R2, a fait le plein de points lors des trois derniers rendez-vous – dont le PZM Rallye de Pologne que Falcón n’a pas été en mesure de disputer – et a remporté l’ERC Ladies’s Trophy en 2016 pour sa première saison en rallye.

Après avoir couru sur une Citroën DS3 en spécification R3 depuis le début de l’année, Falcón la Canarienne passe à une 208 R2, se mettant ainsi en confrontation directe avec Munnings car sans l’avantage de puissance dont elle a disposé jusque-là.

Des têtes d’affiche baltes au départ
Plusieurs pilotes de premier plan des États Baltes seront en action au Rally Liepāja. Parmi eux, le local Reinis Nitiss, récemment titré Champion d’Europe FIA de Rallycross, et le Lituanien Vytautas Švedas, double champion national. Nitišs et Švedas figureront parmi les prétendants au podium en ERC2, l’autre local Jānis Berķis pilotant quant à lui une Ford Fiesta R5.

Solberg Jr sera à suivre de près en ERC3
Oliver Solberg, fils de l’ancien champion du monde Petter Solberg, va débuter en Championnat d’Europe FIA des Rallyes après avoir impressionné dans la section nationale du Rally Liepāja l’année dernière. Le Norvégien est un des 15 engagés en ERC3, catégorie qui comprend aussi son compatriote Sindre Furuseth. L’association entre Solberg et Veronica Engan a entraîné le recrutement par Eyvind Brynildsen, autre Norvégien engagé, de la copilote autrichienne Ilka Minor à ses côtés dans la Ford Fiesta R5 avec laquelle il vise un bon résultat.

Autres nouvelles…
*Le pilote turc du Toksport WRT, Orhan Avcioglu, va poursuivre son apprentissage en faisant ses débuts sur le Rally Liepāja après avoir montré de belles promesses pour l’instant en ERC.
*L’ancien champion de Pologne Łukasz Habaj va prendre son troisième départ sur une ŠKODA Fabia R5 en lieu et place d’une Ford Fiesta R5. Il est monté sur le podium du Rally Liepāja en 2017.
*Sergei Remennik va faire son retour en ERC2 en Lettonie, armé d’une nouvelle livrée pour sa Mitsubishi Lancer de Russian Performance Motorsport. La nouvelle déco conserve les couleurs traditionnelles noire et verte de Remennik, mais de façon plus raffinée.
*L’Autrichien Niki Mayr-Melnhof va faire ses débuts en ERC sur une Ford Fiesta R5, tandis que Paulo Nobre va compléter sa campagne complète sur une Fabia R5 de Motorsport Italia, lui qui a voyagé depuis le Brésil pour chaque rendez-vous.
*Le Roumain Simone Tempestini va prendre son second départ sur terre avec une Fiat 124 Abarth RGT, ayant essayé pour la première fois l’auto sur cette surface au Rallye de Pologne le mois dernier.

Voir et écouter
Les temps forts des deux étapes seront diffusés sur Eurosport et disponibles sur Eurosport Player. ERC Radio émettra en direct depuis l’arrivée des spéciales et certains passages à l’assistance.

Classements ERC
Cliquez ici pour les classements provisoires après la manche 7/8.

Statistiques ERC
Victoires en ERC 2018 : Lukyanuk 3 ; Galatariotis, Gryazin, Kopecký et Magalhães 1
Scratchs en ERC 2018 : Lukyanuk 30 ; Gryazin 12 ; Magalhães 8 ; Al-Attiyah et Huttunen 7 ; Basso, Campedelli, Jakeš et Nordgren 3 ; Botka, Herczig et Kreim 2 ; Åhlin, Avcioǧlu, Brynildsen, Ingram, Mareš, Moura, Pellier, Ptaszek et Tsouloftas 1

*Sous réserve de la confirmation officielle des résultats par la FIA.