Official Series Partners

News

Présentation d'épreuve : Gryazin et Ingram à la chasse à Kreim alors que la bataille en ERC Junior U28 s'intensifie en Pologne

2018-09-14T09:00:04+02:00septembre 14th, 2018|2018, Rally Poland|

Nikolay Gryazin et Chris Ingram feront partie des jeunes talents sur des voitures R5 qui affronteront Kreim lors du retour du PZM Rally Poland au calendrier du Championnat d’Europe FIA des Rallyes la semaine prochaine (21-23 septembre).

Fabian Kreim, pour donner son nom complet, est en tête de la catégorie ERC Junior Under 28 avant l’avant-dernière manche de la saison, après avoir été promu dans le championnat européen en tant que double champion d’Allemagne. Mais avec une avance de 20 points sur Ingram, qui a deux points de plus que Gryazin, la bataille du titre est encore ouverte, en particulier avec la règle de décompte de moins bons résultats.

Kreim, membre de ŠKODA AUTO Deutschland, a marqué quatre fois en 2018, alors que Gryazin (Sports Racing Technologies) ne l’a fait qu’à trois reprises et Ingram (Toksport WRT), ce qui place ces deux derniers en ballotage favorable. Tous trois sont au volant de la Fabia R5 et se dirigent vers la Pologne avec une expérience de pilotage sur gravier relativement récente.

Gryazin a remporté la manche du championnat de Pologne, le rallye Elektrėnai, en Lituanie, la semaine dernière, après avoir été classé quatrième du Enset Oy SM-Ralli en Finlande au début du mois. Le Britannique Ingram dispute cette semaine la manche du championnat du monde, le rallye de Turquie (sur terre), alors que Kreim a tenter de combler une partie de son inexpérience sur surface meuble lors d’un test sous l’oeil expert de son chef d’équipe Raimund Baumschlager.

“Nous arriverons avec une bonne préparation, mais nous devons nous concentrer autant que possible”, a déclaré le russe Gryazin. “Nous allons nous battre avec Fabian Kreim et Chris Ingram pour le championnat, nous devons donc les devancer, mais ils sont très rapides, donc ce ne sera pas facile.”

La liste des concurrents de l’ERC Junior U28 en Pologne comprend également des stars locales comme Tomasz Kasperczyk (Rallye Tiger Energy Drink), Miko Marczyk (ŠKODA Polska Motorsport) et Łukasz Pieniążek (Printsport). Kasperczyk était en lice en ERC Junior U28 lors de l’Azores Airlines Rallye mais s’est concentré depuis sur son championnat national, où Marczyk s’est imposé lors de la dernière manche en Lituanie, sa première participation à une épreuve sur terre. Pieniążek, quant à lui, est un ancien leader de l’ERC Junior U27 et a grimpé depuis à l’échelon mondial. Filip Mareš est un autre transfuge de l’ERC Junior U27 et devrait faire ses débuts au Rallye de Pologne après que ses mécaniciens de Kresta Racing ont reconstruit sa Fabia R5 de l’ACCR Czech Rally Team après un accident lors de la dernière spéciale sur la dernière manche en date disputée dans sa République tchèque natale. Laurent Pellier est aussi un rookie de Rallye de Pologne, le Français étant au volant d’une PEUGEOT Rally Academy 208 T16 et désireux d’impressionner les observateurs.

L’appel de la terre pour Sesks, leader de l’ERC Junior U27
Mārtiņš Sesks a promis d’être plus «calme» lorsque le Championnat FIA ERC Junior U 27 soutenu par Pirelli reprendra en Pologne. Sesks a remporté les deux dernières rondes sur asphalte de la série au volant de son ADAM R2 de l’ADAC Opel Rallye Junior Team pour porter son avance à 59 points. Alors que les routes en terres sont le terrain de jeu favori de l’adolescent letton, Sesks est bien placé pour remporter le titre prestigieux avant son épreuve à domicile, le Rally Liepāja du mois prochain. «Je suis né sur le genre de routes que nous trouverons en Pologne et en Lettonie, mais je dois rester calme et ne pas penser à la situation du championnat», a déclaré Sesks. “Le but principal pour la Pologne est le même que pour tous les autres rallyes cette saison: arriver à la fin sans commettre d’erreurs.” Alors que Sesks a connu sa dernière expérience sur terre en mai dernier, son coéquipier Tom Kristensson – actuellement deuxième au classement – a remporté sa classe lors du récent East Sweden Rally dans son pays natal. Il sera également un candidat à la victoire, tout commeson équipier du Rally Team Spain soutenu par RFEDA Efrén Llarena, le prometteur norvégien Sindre Furuseth et Miika Hokkanen, pensionnaire du Saintéloc Junior Team et champion de Finlande de la saison dernière. Comme Hokkanen, Dominik Brož espère avoir plus de chance après son abandon lors de la dernière manche en République tchèque, où l’Italien Mattia Vita (TRT Junior Rally Team) a égalé son meilleur résultat de la saison. Catie Munnings a régulièrement marqué des points pour Saintéloc et cherchera à capitaliser sur l’absence d’Emma Falcón en marquant le maximum de points du trophée ERC Ladies. Sebastian Johansson fait sa deuxième apparition en ERC Junior U27 sur sa surface de prédilection. Le Polonais Kacper Wróblewski, champion de la catégorie 2WD, fait ses débuts dans cette nouvelle catégorie pour lui sur une PEUGEOT 208 R2 alignée par Rallytechnology. «Ce ne sera que ma troisième épreuve sur terre dans ma vie», a-t-il déclaré. «Je suis très heureux et heureux que nous ayons l’occasion de commencer. Je suis incroyablement enthousiasmé par ce fait et j’espère rallier l’arrivée et avoir beaucoup de plaisir.”

Magalhães: Lukyanuk mérite le titre ERC
Bruno Magalhães a déclaré qu’Alexey Lukyanuk sera un champion méritant si le Russe peut s’attribuer le prestigieux titre de champion d’Europe des Rallyes d’Europe lors du Rallye de Pologne. Magalhães a mis la pression sur Lukyanuk toute la saison mais n’a pas le budget  nécessaire pour terminer sa campagne, laissant Lukyanuk sur le point de devenir le premier Russe à décrocher le titre. «Si je ne peux pas être le champion, je suis très heureux que Lukyanuk soit celui-là», a déclaré Magalhães, soutenu par SEAJETS. «Il a montré toute l’année qu’il était le pilote le plus rapide. C’est aussi une personne très sympathique. Il y a toujours eu de bons rapports entre nous. Même l’année dernière, lorsque nous avons percuté le même arbre en Lettonie, il a été très sympathique avec moi quand j’étais à l’hôpital.” Lukyanuk a décroché trois victoires sur six rallyes disputés en 2018 sur la Ford Fiesta R5 du Russian Performance Motorsport qu’il partage avec son copilote Alexey Arnautov mais n’a jamais couru à Mikołajki auparavant. Le Polonais Łukasz Habaj (eSky Rally Team) effectuera son deuxième départ sur une ŠKODA Fabia R5 après avoir troqué sa Ford Fiesta de la même catégorie. Son compatriote Grzegorz Grzyb a décroché le podium lors de sa dernière apparition en Italie en juillet dernier pour Rufa Sport, mais il est mieux connu pour ses prouesses en conduite sur asphalte. Le quadruple champion de Hongrie, Norbert Herczig, terminera son calendrier de six épreuves ERC pour le MOL Racing Team. Il a deux podiums à son actif et a la possibilité de terminer dans les trois premiers du championnat. Le turc Orhan Avcioglu ne participera pas à la manche du championnat du monde, qui aura lieu cette semaine, afin de mieux faire ses débuts au Rallye de Pologne et éviter de compromettre sa première campagne ERC. Avcioglu, basé à Istanbul, se lance dans un programme de championnat européen complet en 2018 avec Toksport WRT.

Huttunen, transfuge de l’ERC Junior U27 sur Hyundai pour la Pologne
Jari Huttunen, vice-champion FIA ERC l’an dernier, sera de retour en Pologne dans le cadre du championnat européen. Huttunen a été choisi pour le Hyundai Motorsport Driver development Program (HMDP), le programme de développement de pilotes de Hyundai, en 2018. Outre plusieurs séances de tests et des rallyes du championnat du monde, le calendrier de Huttunen comprend le PZM Rally Poland qu’il disputera sur une Hyundai i20 R5, avec laquelle il affrontera un certain nombre d’autres diplômés ERC Junior U27. «Le rallye de Pologne est un événement important dans le cadre de ma campagne HMDP», a déclaré le Finlandais de 24 ans. «Non seulement cela me permet de passer plus de temps dans la voiture, mais la surface en terre en fait un très bon événement de préparation pour le Rallye de Grande-Bretagne quelques semaines plus tard. Ce sera ma première épreuve sur terre depuis le Rallye de Finlande. J’espère que nous pourrons montrer le même niveau de performance que nous l’avons fait là-bas, et obtenir un résultat similaire. » Huttunen a terminé deuxième de classe lors de sa manche à domicile du championnat du monde. En juillet, il s’est également mis en valeur en s’attaquant au Rally Estonia disputé sur terre au début du mois, terminant cinquième sur son i20 R5. Les deux épreuves présentant des spéciales sur terre à grande vitesse similaires à celles du PZM Rally Poland, Huttunen devrait figurer parmi les pilotes de pointe lorsque l’action commencera à Mikołajki vendredi prochain.

Les yeux braqués sur le talent local du Subaru Poland Rally Team en  ERC2
La bataille pour le titre ERC2 de cette saison s’est déroulée en faveur de Tibor Érdi Jr lors de la dernière épreuve, le Barum Czech Rally Zlín, après que le Hongrois ait pu se mettre hors de portée de son plus proche rival, le pilote russe Sergei Remennik sur Mitsubishi Lancer. Cela permettra que les regards se tournent vers Marcin Słobodzian, du Subaru Poland Rally Team. L’ancien coureur de course de cote et pilote en circuit effectuera son deuxième départ sous les couleurs de l’équipe qui a conduit son compatriote Wojciech Chuchała au titre ERC2 en 2016. Malgré son expérience limitée sur la terre, Słobodzian a remporté sa première manche du championnat polonais qui, il l’espère, lui donnera un avantage sur la manche polonaise. «Je suis impatient de faire de mon mieux sur ces routes emblématiques et très rapides», a déclaré Słobodzian, âgé de 26 ans. «Nous avons déjà remporté notre titre en championnat de Pologne, nous pouvons donc essayer de pousser un peu et nous amuser. ”

D’autres news en bref…
Le populaire Brésilien Paulo Nobre fera ses débuts au Rallye de Pologne pour Motorsport Italia, désireux d’ajouter des points à ceux qu’il a marqués sur la terre en Grèce plus tôt cette saison.
* Albert von Thurn und Taxis, toujours présent au sein de l’ERC depuis son début de carrière en rallye à plein temps, a choisi de ne pas participer au Rally Poland en raison d’un problème au dos.
* Jarosław Kołtun effectuera son premier départ en ERC depuis qu’il a abandonné sur sortie de route lors du Azores Airlines Rallye en mars. Son compatriote Dariusz Poloński était un habitué de l’ERC3 l’an dernier, mais il pilote maintenant une Ford Fiesta R5 dans la catégorie ERC1. Szymon Ruta compte 16 départs en ERC à son actif, tandis que son copilote Kamil Heller a conduit Filip Nivette à la couronne polonaise la saison dernière.
* Le Roumain Simone Tempestini va essayer sa Fiat 124 Abarth RGT sur la terre pour la première fois. Il était en action lors du dernier rallye de Pologne qui comptait pour l’ERC en 2013.
* Le copilote américain Alex Kihurani sera de retour dans l’ERC, même s’il n’est pas éligible à marquer des points, après avoir régulièrement évolué en ERC Junior en 2014. Il fera équipe avec Sean Johnston sur une Opel ADAM R2.
* Jakub Brzeziński sera le fer de lance des pilotes locaux au volant de sa ŠKODA Fabia R5 alors qu’il tente de remporter son premier titre de champion polonais.