Pajari remporte l’ERC3/ERC3 Junior en Hongrie, Franceschi se rapproche de la couronne ERC3

2021-10-24T21:00:12+02:00octobre 24th, 2021|2021, Rally Hungary|

Sami Pajari a pris la tête du classement provisoire ERC3 Junior en s’imposant au Rallye de Hongrie devant Jon Armstrong, qui pilotait une Ford Fiesta Rally4 identique équipée de pneus Pirelli et préparée par M-Sport Poland.

Il s’agit de la deuxième victoire en ERC3 Junior de la saison pour le Finlandais, sa première sur l’asphalte, sept jours après qu’il a remporté le titre FIA Junior WRC en championnat du monde lors de la manche espagnole de celui-ci.

Nous avions une petite avance après le premier jour, mais la première spéciale de ce matin a été, en quelque sorte, vraiment géniale”, a déclaré Pajari. “Les conditions étaient tellement difficiles, je ne me suis pas senti très à l’aise, mais après, j’ai pu sentir où nous avions fait la différence et c’était vraiment bien de faire un super temps comme ça. Nous avons marqué beaucoup de points et c’est aussi très bien pour l’équipe. Nos espoirs pour le championnat sont vraiment élevés, alors c’est un super week-end et une super semaine après notre victoire en Espagne.”

En terminant troisième, Jean-Baptiste Franceschi (Renault Clio Rally4 du Toksport WRT) est non seulement resté en course pour le titre ERC3 Junior, mais il s’est également rapproché du titre ERC3 après que Pep Bassas ait accidenté sa Peugeot 208 Rally4 du Rallye Team Spain alors qu’il luttait avec un pneu endommagé le samedi après-midi.

Alejandro Cachón a terminé quatrième pour le Rallye Team Spain, suivi du nouveau venu Anthony Fotia (Clio Rally4 de CHL Sport Auto). Martin László termine sixième et Amaury Molle septième en ERC3 Junior après une série de problèmes.

Les Hongrois Bendegúz Hangodi et Gergö Szauer (Peugeot) sont septième et huitième en ERC3, Adrienn Vogel 12e.

Norbert Maior était troisième en ERC3/ERC3 Junior quand une crevaison dans l’ES11 les a fait rétrograder, lui et sa sœur Francesca. “J’ai fait une erreur dans un virage à gauche et j’ai roulé la moitié de la spéciale sur la jante, je suis vraiment désolé pour mon équipe”, a dit un Maior dévasté. Et les choses ont empiré pour le talentueux Roumain quand une roue a cassé dans la dernière spéciale et qu’il a abandonné.

Patrik Herczig était neuvième en ERC3 samedi soir, mais il est sorti dans le même virage à droite, près de l’arrivée de l’ES8, que son père Norbert quelques minutes plus tôt.

Le Polonais Łukasz Lewandowski (Opel Corsa Rally4) a abandonné samedi matin pour cause de maladie.