Official Series Partners

News

Myachin franchit un palier avec l'ERC3

2019-03-07T12:00:07+01:00mars 7th, 2019|2019|

Dmitry Myachin va relever un nouveau défi d’une nature différente en s’embarquant pour sa première campagne en Championnat d’Europe FIA des Rallyes, cette année.

Le Russe de 34 ans a remporté des titres en Lettonie, Lituanie et dans son pays natal, mais il n’a aucune expérience de l’ERC. Cependant, cela va changer cette année avec ce que Myachin espère être un programme de sept rallyes aux côtés d’Alexander Gorlanov, son copilote depuis 2015.

L’ERC est le prochain palier pour moi et pour toute l’équipe”, dit Myachin. “J’ai gagné quelques championnats nationaux de catégorie dans les pays Baltes il y a quelques années, ainsi que le Championnat de Russie des Rallyes en 2017. Depuis lors, l’équipe et moi avons travaillé dur pour atteindre un niveau supérieur. Nous avons maintenant une grande expérience devant nous et quelques voitures de type R2 à louer.”

Concernant le défi qui l’attend, Myachin admet que ce sera une campagne difficile : “Avec sa grande étendue géographique et des types de routes différents, l’ERC est un nouveau challenge. Et ce sera clairement assez compliqué, spécialement sur goudron. Tous les rallyes sont absolument nouveaux pour moi, ils sont très différents et le niveau des pilotes est très élevé.”

Myachin lancera sa saison sur une Peugeot 208 R2 mais pourrait passer à une Opel ADAM R2 – également alignée par sa structure TBRacing – plus tard et pour certains rendez-vous.

Je veux gagner, bien sûr, mais je comprends à quel point c’est difficile, surtout pour une première année”, ajoute celui qui a débuté la compétition en 2010.“Mais je suis prêt à travailler dur toute la saison et aller droit vers l’objectif. Nous verrons où nous en sommes à la fin de la saison.”

Jean-Baptiste Ley, Coordinateur de l’ERC, déclare :“Nous sommes très contents d’accueillir Dmitry, Alexander et TBRacing dans le Championnat d’Europe FIA des Rallyes pour ce que nous espérons être une participation à long terme. Dmitry reconnaît qu’il a beaucoup à apprendre au vu de son manque d’expérience des rallyes, mais il doit être félicité de relever ce défi face à ce qu’il sait être une forte opposition.”

Myachin n’est pas le premier pilote russe à monter un programme majeur en ERC, Alexey Lukyanuk, titré au général en 2018, ayant été le pionnier en la matière. Celui-ci défendra son titre cette saison, et Sergei Remennik devrait faire de même en ERC2.