Official Series Partners

News

Mission accomplie : une campagne ERC3 Junior pour Røkland, qui veut jouer le titre

2019-03-04T09:00:04+01:00mars 4th, 2019|2019|

L’espoir norvégien Steve Røkland vise haut pour 2019 après avoir confirmé son retour dans le Championnat d’Europe FIA des Rallyes.

Le talentueux pilote de 26 ans va disputer la catégorie ERC3 Junior soutenue par Pirelli, sur une toute nouvelle Ford Fiesta R2. Son compatriote Marius Fuglerud a été recruté comme copilote.

Ayant révélé le mois dernier son objectif de courir en ERC3 junior, Røckland avait aussi évoqué ses espoirs de remporter ce titre FIA – et la récompense de deux rallyes ERC sur une ŠKODA Fabia R5 de Motorsport Italia en 2020.

L’ERC est un très bon championnat, avec quelques rallyes géniaux, et la compétition est très relevée”, a dit Røckland, qui a déjà signé des podiums en ERC Junior dans sa carrière.

Røckland a présentement le budget pour trois épreuves mais il espère trouver le financement pour une campagne de cinq rallyes. Les pilotes ERC3 Junior comptabilisent leurs quatre meilleurs scores sur six possibles.

L’espoir est de faire cinq rallyes, je pourrai [alors] jouer le titre”, poursuit-il. “J’ai une expérience de la plupart des manches, même si ce ne sont que les recos ou si le Rallye de Liepāja se courait sur neige quand j’y suis allé.”

Jean-Baptiste Ley, Coordinateur de l’ERC, déclare :“Le retour de Steve en ERC est une très bonne nouvelle. Il a prouvé son talent dans le passé avec quelques performances au top, et l’expérience qu’il a acquise depuis sa dernière apparition en ERC, en 2016, ne peut que le rendre encore meilleur.”

En plus de trois podiums en ERC sur sept participations, Røckland a décroché la couronne dans le FIA Celtic Rally Trophy ERT Junior en 2018, année qui l’a vu remporter également sa catégorie en championnat de Grande-Bretagne. Il a gagné le titre norvégien dans la Class 1 en 2014 et 2016.

Røckland rejoint le jeune tchèque Erik Cais en optant pour une nouvelle Fiesta R2 de M-Sport Poland, dotée d’un moteur EcoBoost de 200 chevaux ainsi que d’évolutions au niveau de la boîte de vitesses, des suspensions et du châssis.