Official Series Partners

News

Lukyanuk remercie Arnautov, et accueille Eremeev

2020-03-11T17:42:51+01:00mars 10th, 2020|2020|

Alexey Lukyanuk aura un nouveau copilote à ses côtés lorsqu’il tentera de remporter le championnat d’Europe des rallyes de la FIA en 2020.

Alors que le copilote de longue date de Lukyanuk, Alexey Arnautov, fait une pause dans la compétition, Lukyanuk a recruté un autre Russe, Dmitri Eremeev, pour partager sa Citroën C3 R5 du Saintéloc Junior Team.

Bien qu’il n’ait pas beaucoup participé aux compétitions ces dernières saisons, Eremeev a été le partenaire de plusieurs pilotes russes rapides dans le passé, dont Stanislav Gryazin, Sergei Uspenskiy, Alexander Dorosinskiy, ainsi que Vasiliy Gryazin pour une poignée de manches de l’ERC en 2014.

“Je vais m’aligner avec un nouveau copilote cette année, Dmitriy Eremeev, mais je voudrais d’abord dire à quel point j’ai apprécié les années passées avec Alexey. Il était mon copilote depuis 2009 et nous avons gagné beaucoup de rallyes et de championnats ensemble. C’est le gars le plus fort que je connaisse mentalement, il est tellement calme et responsable. Il s’occupait de beaucoup de choses autour de moi, il me soutenait et me donnait la liberté de me concentrer sur ma conduite. Avec Alexey, c’était si naturel et facile, si calme dans la voiture ensemble. Je respecte énormément ces années et notre passion, nos résultats, notre amitié. Dmitriy était copilote pour des pilotes très rapides et il a une bonne expérience. D’accord, il n’a pas fait de rallye de manière intensive ces cinq dernières années, mais j’aime beaucoup son attitude. Il n’a pas été facile de trouver une personne qui corresponde à mes attentes parce que j’avais un niveau élevé avec Alexey. Mais Dmitriy est un choix judicieux. Nous avons eu un entraînement de prise de notes et nous avons fait de bons progrès dans notre préparation. Je suis assez confiant dans le fait que nous arriverons à la première épreuve bien préparés et prêts à obtenir de bons résultats dès les premières étapes”. Un entretien avec Alexey Arnauov est disponible en cliquant ici.