Official Series Partners

News

Lukyanuk explique son gros accident en ERC

2019-03-24T23:27:08+01:00mars 24th, 2019|2019, Azores Airlines Rallye|

Le champion ERC Alexey Lukyanuk a expliqué ce qui s’était passé quand il est sorti de la route au Rallye des Açores, hier.

Lukyanuk s’était montré dominateur depuis le début de sa défense du titre en Championnat d’Europe FIA des Rallyes, jusqu’à ce qu’une crevaison ne le renvoie à la troisième place dans l’avant-dernière spéciale.

Mais le pire était à venir, comme l’a expliqué le pilote Saintéloc : “Il y avait une ligne droite, genre 150 mètres, et un difficile virage à gauche. Au freinage, la pédale est allée au plancher. Nos freins avaient été endommagés après la crevaison dans la spéciale précédente. Malheureusement, la conduite est partie et on a perdu les freins.”

J’ai essayé de négocier le virage avec mes réflexes mais on a touché l’intérieur et on est partis en tonneau, il n’y avait plus rien à faire. On va bien sûr discuter de ce que j’aurais pu faire différemment. Ce n’est pas une erreur de pilotage, c’est autre chose.”

Concernant la crevaison qui a ruiné ses espoirs d’une seconde victoire consécutive aux Açores, Lukyanuk a déclaré :“C’était une crevaison lente au début de la spéciale. J’ai commencé à sentir que le pneu perdait de la pression mais on a décidé de ne pas s’arrêter car je savais qu’on perdrait beaucoup de temps en changeant la roue. On a concédé une minute et 20 secondes ou quelque chose comme ça, donc ce n’était pas une mauvaise décision. Mais il y a eu ce petit dégât au niveau des freins, survenu dans la spéciale.”

Invité à résumer son week-end aux Açores, qui marquait les débuts du Russe sur une Citroën C3 R5, celui-ci a répondu : “Bien sûr, la tristesse prend le dessus sur le reste mais il y a beaucoup de points positifs. La voiture est rapide, on est rapides et l’équipe est bonne. On n’a pas fait d’erreur durant le rallye, on a avancé, trouvé un peu d’argent pour les réparations et on verra au prochain rallye. C’est incroyablement dur quand on sait qu’on est en train de gagner, mais ça arrive.”

Le Rallye des Îles Canaries accueillera la seconde manche de l’ERC du 2 au 4 mai. Lukyanuk et son copilote Alexey Arnautov ont remporté ce rendez-vous trois années de suite.