Official Series Partners

News

Llarena s'adjuge le titre ERC3* en s'imposant à Chypre

2019-10-01T09:51:29+02:00septembre 29th, 2019|2019, Cyprus Rally|

La fructueuse année d’Efrén Llarena en Championnat d’Europe FIA des Rallyes l’est devenue encore plus au Rallye de Chypre, avec la victoire en ERC3 et le titre* de la catégorie pour l’Espagnol et sa copilote Sara Fernández.

Faisant ses débuts avec la Peugeot Academy en récompense de ses performances dans la course au titre en catégorie ERC3 Junior avec le Rallye Team Spain, Llarena a repris les choses où il les avait laissées le mois dernier après être passé sous les couleurs blanc et rouge.

L’Espagnol a gagné huit des 12 spéciales en route vers la victoire, ayant connu sa seule réelle frayeur le premier jour quand une crevaison lente, à mi-spéciale lors du second passage dans Politiko, lui a fait concéder 12”3 à son poursuivant Erik Cais (ACCR Czech Rally Team).

Cais a remporté trois des quatre spéciales restantes ce samedi et semblait plus compétitif en vue du deuxième jour, empochant celles d’avant et après l’assistance de la mi-journée.

Mais ses espoirs de signer quatre meilleurs temps de suite pour bien finir le rallye ont été douchés par un problème de boîte de vitesses dans la dernière boucle. Il s’est retrouvé avec seulement les deux premiers rapports sur sa Ford Fiesta R2.

Je pense que le moteur surchauffe, mais la Ford est très solide !”, a dit Cais, complimentant son équipement malgré ce souci de boîte.

En dépit d’un rallye parfois frustrant, Orhan Avcioğlu (Toksport WRT) a rempli son objectif de podium en ERC3, ayant manqué de puissance toute la première étape en raison d’un supposé souci de capteur.

Une pénalité pour infraction au règlement technique ne lui a laissé que 0”4 d’avance sur Florian Bernardi, mais il a repris de l’avance au fil des six spéciales du dimanche. Avcioğlu a couronné son premier podium de la saison par un meilleur temps dans la super spéciale de Nicosie, samedi.

Bernardi, spécialiste de l’asphalte, était venu à Chypre pour engranger de l’expérience et une quatrième place a récompensé ses efforts, bien qu’il ait manqué son objectif de remporter le titre ERC3 du fait de la victoire de Llarena.

C’est génial de finir le rallye, c’était très difficile pour moi”, a dit Bernardi. “On a crevé dans la seconde spéciale de cette boucle, alors je voulais juste finir !”

Un rebondissement tardif est survenu pour la cinquième place, un souci technique frappant la Ford Fiesta R2 ancienne version de Constantinos Televantos (Q8 Oils Rally Team).

Le seul Chypriote encore présent en ERC3 a été à près de sept minutes du rythme lors du second passage dans Kourdali, dimanche après-midi, tombant à la sixième place derrière Ekaterina Stratieva (Saintéloc Junior Team).

Stratieva a signé son meilleur résultat en ERC3 avec cette cinquième place et égalé son meilleur résultat du Tour de Corse 2013 en ERC deux roues motrices. Plus important, elle a empoché 70 points au classement de l’ERC Ladies’ Trophy, prenant la deuxième place dans la course au titre à 14 points seulement de Nabila Tejpar.

Litsa Yiangou (Yiangou Motorsport Ltd), dont le fils Panayiotis a fini 18e au classement général des concurrents ERC, a pris la deuxième place dans la catégorie féminine au volant d’une Subaru Impreza.

*Sous réserve de confirmation des résultats par la FIA