Official Series Partners

News

Les champions à l'attaque : Lukyanuk et Vincze à égalité devant 8000 fans enthousiastes pour la spéciale d'ouverture en ERC

2019-11-08T20:49:06+01:00novembre 8th, 2019|2019, Rally Hungary|

Alexey Lukyanuk a commencé la manche décisive du FIA European Rally Championship 2019, le Rally Hungary, en signant le meilleur temps de la super spéciale d’ouverture, à égalité avec Ferenc Vincze, devant 8000 fans.

Lukyanuk (Saintéloc Junior Team), champion ERC en titre, et Vincze (Korda Racing Team), qui a remporté son premier titre de Hongrie le mois dernier, ont signé exactement le même chrono de 1’53″1 sur les 2,40 km de la piste de rallycross de Rabócsiring et abordent l’étape de samedi à égalité en tête du rallye, seulement deux dixièmes de seconde devant la ŠKODA Fabia du champion ERC1 Junior Filip Mareš (ACCR Czech Rally Team).

Leader du championnat ERC, Chris Ingram (Toksport WRT) est sixième à égalité avec le quadruple champion de Hongrie Norbert Herczig, tandis que Łukasz Habaj est neuvième, l’écurie Sports Racing Technologies ayant héroïquement réparé sa Fabia R5 à temps, de justesse.

Auteur du meilleur temps lors de la Spéciale Qualificative, Ingram s’est fait une légère frayeur lors de son run, puisque ses phares ont défailli et il a dû trouver son chemin dans l’obscurité.

Bien qu’ayant conclu la spéciale d’ouverture en tête du classement, Lukyanuk n’a pas eu la tâche facile, au contraire, puisqu’il a eu des difficultés à réactiver ses essuie-glaces après être passé dans une flaque qui l’a fait “glisser en travers sur 50 mètres.”

Derrière Mareš, on retrouve l’Américain Sean Johnston à une belle quatrième place pour son premier rallye en R5, à seulement sept dixièmes de son coéquipier Lukyanuk. Niki Mayr-Melnhof est cinquième, tandis que Callum Devine (Hyundai Motorsport N), soutenu par Motorsport Ireland, est huitième derrière Herczig pour sa première apparition en ERC au volant d’une R5. Le Hongrois Frigyes Turán complète le top 10.

Marijan Griebel a marqué son retour en championnat d’Europe avec le meilleur temps ERC3 dans la spéciale d’ouverture. L’Allemand, habitué de la catégorie ERC1, a battu Erik Cais (ACCR Czech Rally Team), dont la Ford Fiesta R2T a développé un problème de boîte de vitesses durant son run. Le Hongrois Miklós Csomós est troisième dans une Peugeot 208 R2.

La bataille pour le titre de l’ERC Ladies’ Trophy a commencé par un faux départ en quelque sorte, puisque le drapeau rouge a été agité pour le face-à-face entre Nabila Tejpar et Ekaterina Stratieva, toutes deux ayant été créditées d’un chrono standard.

Candidats au titre de l’Abarth Rally Cup, Andrea Nucita et Dariusz Polónski ont connu des fortunes diverses : Nucita a devancé son rival polonais de près de dix secondes, bien qu’étant tombé malade plus tôt.

L’étape de samedi commence avec les 19,95 kilomètres de la spéciale Újhuta – Nyíri à partir de 08h58, heure locale.