Le point à mi-étape : rien n’arrête Lukyanuk au Rally Islas Canarias en ERC

2021-11-20T13:30:24+01:00novembre 20th, 2021|2021, Rally Islas Canarias|

Alexey Lukyanuk continue d’être la référence dans le Championnat d’Europe des Rallyes de la FIA, menant le Rally Islas Canarias de 41,1 secondes après les quatre premières spéciales de samedi.

Au volant de sa Citroën du Saintéloc Junior Team et aux côtés de son copilote Alexey Arnautov, Lukyanuk a débuté la dernière étape de la saison ERC avec 32,6 secondes d’avance. Il a été le plus rapide sur les quatre spéciales de la matinée, et en a remporté 12 au total sur 13 possibles.

Il a amélioré le temps de Nil Solans de 0,5s dans l’ES10, a devancé Efrén Llarena de 1,1s dans l’ES11 et a été plus rapide que le même Llarena de 1,4s dans l’ES12, avant de devancer Miko Marczyk de 1,5s dans l’ES13.

Nous ne levons pas le pied et nous maintenons notre rythme”, a déclaré Lukyanuk. “Les réglages sont bons et les pneus sont performants, donc merci à Pirelli et à notre équipe, tout va bien.”

Alors qu’il reste quatre spéciales sur ce rallye asphalte, Lukyanuk est poursuivi par Llarena, deuxième, et Marczyk, troisième, qui compte 4,5s de retard sur son rival espagnol.

Llarena (Rallye Team Spain) et Marczyk (ORLEN Team), détenteur du titre polonais, se battent pour terminer à la deuxième place au classement final de l’ERC, derrière le champion provisoire Andreas Mikkelsen (absent ce week-end). Leurs navigateurs respectifs, Sara Fernández et Szymon Gospodarczyk, se battent pour l’honneur de remporter le Championnat d’Europe FIA des Rallyes 2021, catégorie copilotes.

Marczyk s’est hissé à la troisième place lorsqu’il a dépassé Enrique Cruz dans l’ES10, Simone Campedelli dépassant également le champion des Canaries pour la quatrième place. Mais Cruz est revenu devant Campedelli dans l’ES11 et se dirige vers l’assistance, à l’Estadio Gran Canaria, avec 6,0s de retard sur Marczyk.

Iván Ares est sixième derrière Campedelli et Surhayén Pernia septième malgré une crevaison dans l’ES10 et une barre antiroulis arrière cassée dans l’SS13.

Yoann Bonato est sorti de la route dans le dernier kilomètre de l’ES10 alors qu’il occupait la huitième place. Une panne de moteur a forcé Jarosław Kołtun à abandonner la 13e dans l’ES12.

Après 12 spéciales, Joan Vinyes est le pilote à battre en ERC2 et Anthony Fotia a porté son avance sur Jean-Baptiste Franceschi à 12,3 secondes en ERC3/ERC3 Junior. Sami Pajari, qui lutte contre Franceschi pour le titre ERC3 Junior soutenu par Pirelli, avait 0,9s de retard sur son rival français avant l’ES13.

Ce 20 novembre marque le début du week-end des bénévoles de la FIA. Cliquez ICI pour plus d’informations.

LIENS UTILES
Cliquez ICI pour l’ordre de départ
Cliquez ICI pour l’itinéraire
Cliquez ICI pour le live timing
Cliquez ICI pour suivre en direct
Cliquez ICI pour écouter ERC Radio