Official Series Partners

News

Torn refait surface à Rome en ERC, Furuseth sort de la route

2019-07-31T17:45:29+02:00juillet 20th, 2019|2019, Rally di Roma Capitale|

Une sortie de route de Sindre Furuseth dans la dernière spéciale de la première étape du Rally di Roma Capitale a donné à Ken Torn la tête dans la catégorie FIA ERC3 Junior soutenue par Pirelli, après un remarquable retour depuis la sixième place.

Malgré des soucis de set-up, Furuseth (Saintéloc Junior Team) comptait près de 30 secondes d’avance à la mi-journée après avoir gagné deux spéciales sur trois. Il a ensuite conservé sa position même s’il a été à dix secondes du meilleur temps lors du second passage dans Pico-Greci.

Toute menace représentée par le deuxième, Grégoire Munster (ADAC Opel Rallye Junior Team), a été écartée dans la cinquième spéciale quand le Belge a fait une petite sortie à vitesse peu élevée, se retirant avec la direction cassée.

Cela a promu Torn (Estonian Autosport Junior Team), qui avait été retardé par une crevaison dans la première spéciale, à la deuxième place. Il avait déjà dépassé Roman Schwedt (Team ROMO) et le duo de l’ACCR Czech Rally Team constitué de Jan Talaš et Erik Cais.

Mais un rebondissement inattendu est survenu dans la dernière spéciale du jour, quand Furuseth a glissé dans un fossé à deux kilomètres de la ligne d’arrivée, donnant à Torn une avance tout aussi inattendue de 22.1s en tête – devant l’autre Ford Fiesta R2T de Cais.

Il fait assez chaud dans la voiture mais ça allait de mieux en mieux et j’aime piloter sur asphalte”, a déclaré Torn. “J’espère que demain sera une autre journée de lutte.”

Un rendez-vous potentiellement désastreux semblait aussi promis à Efrén Llarena (Rallye Team Spain), sa journée ayant commencé par une crevaison dans Pico-Greci qui lui a coûté 1m42s et l’a repoussé à la neuvième place.

Mais il a regagné six positions au fil des cinq spéciales suivantes, terminant la journée sur le podium provisoire – à 46.1s quand même de Cais.

Ma journée a été mauvaise au début mais maintenant je suis content car je pilote mieux, sans erreur. On verra”, a dit Llarena, actuel dauphin de Furuseth au Championnat FIA ERC3 Junior.

Schwedt a brièvement hérité de la troisième place mais il a été passé par Llarena dans la dernière spéciale, finissant la journée à 3.4s de l’Espagnol après une belle démonstration de sa part.

Florian Bernardi a lui aussi recollé les morceaux après avoir été retardé de deux minutes dans la première spéciale, remportant deux spéciales en ERC3 pour grimper de la 11e place à la cinquième à 1m33.2s de Torn et 21.6s de Schwedt.

Talaš a occupé un temps la quatrième place mais il a rétrogradé avec un problème d’embrayage, finissant la journée en sixième position après avoir encore perdu du temps sur une crevaison dans la cinquième spéciale.

Orhan Avcioğlu (Toksport WRT), qui évoluait dans la catégorie reine des R5 la saison dernière, est septième, ayant souffert lui aussi de soucis d’embrayage sur une auto similaire à celle de Talaš.

L’équipier de Torn, Gregor Jeets, est huitième pour son premier rallye sur asphalte, et la débutante en ERC3 Cristiana Oprea huitième pour son tout premier sur une R2.

Elias Lundberg a été contraint à l’abandon à l’assistance de la mi-journée pour raison de santé, mais il espérait revenir en course dimanche.

Pedro Antunes (FPAK Portugal Team ERC) est sorti lors du passage matinal dans Pico-Greci en essayant d’éviter une pierre sur la trajectoire, alors que le débutant en ERC3 Junior James Williams a envoyé sa Ford Fiesta R2T en tonneau et abandonné dans une épingle de la deuxième spéciale.

Catie Munnings (Peugeot Rally Academy) s’est retirée après la première spéciale, un feu au niveau ses freins.