Official Series Partners

News

Le héros local Basso se rapproche d'une première victoire depuis six ans en ERC

2019-07-21T15:26:58+02:00juillet 21st, 2019|2018, Rally Poland|

Giandomenico Basso n’est qu’à deux super spéciales de sa première victoire depuis six ans dans le Championnat d’Europe FIA des Rallyes, le double champion ERC menant le Rally di Roma Capitale avec 20.8s d’avance.

Après qu’une pénalité d’une minute infligée à Alexey Lukyanuk (Saintéloc Racing) a repoussé le Russe en troisième position, Simone Campedelli (Orange 1 M-Sport Rally Team) est devenu le principal poursuivant de Basso.

Ce qui semblait être une confortable avance pour ce dernier s’est transformé soudainement en un après-midi de tension quand Basso a manqué un carrefour dans Rocca Santo Stefano et perdu 24 secondes environ.

J’ai fait une erreur à un carrefour. J’ai perdu mon point de repère, j’ai dû cligner des yeux à cause de la sueur, j’ai perdu quelques secondes et je n’ai pas pu tourner”, a relaté Basso.

Tout est OK. J’ai plus l’habitude d’attaquer que de me défendre. C’est plus difficile de défendre.”

Campedelli est parti pour un podium lors des débuts de la toute nouvelle Ford Fiesta R5 conçue par M-Sport, et compte une confortable avance de 42.8s sur Lukyanuk.

Mais le potentiel podium de celui-ci est désormais menacé, un Andrea Crugnola toujours en pleine remontée n’étant qu’une seconde derrière en quatrième position avant les deux passages dans la super spéciale d’Ostia longue de 1,1 kilomètre.

Le vice-champion ERC3 Junior 2014 a été retardé par une crevaison qui l’a contraint de s’arrêter pour changer de roue dans la quatrième spéciale, samedi, mais s’est montré dominateur depuis lors, ayant remporté pour l’instant 11 spéciales sur 14.

Filip Mareš (ACCR Czech Rally Team) se dirige vers une seconde victoire consécutive en ERC1 Junior, à la cinquième place du général, n’ayant pas été en mesure de contenir Crugnola mais comptant une confortable avance de 19.1s sur Chris Ingram (Toksport WRT).

Leader du Championnat FIA ERC1 Junior avant ce rallye et actuel deuxième de la catégorie en Italie, Ingram précède Norbert Herczig (MOL Racing Team) de 3.7s dans leur lutte pour la sixième place, Mārtiņš Sesks (LMT Autosporta Akadēmija), septième, complétant le podium ERC1 Junior.

Umberto Scandola (Hyundai Motorsport N) et Vojtěch Štajf (ACCR Czech Rally Team) complètent le top 10.

Ken Torn est à deux spéciales d’une troisième victoire de suite en ERC3 pour son second rallye sur asphalte seulement, alors que Dariusz Poloński (Rallytechnology) mène toujours en ERC2 et en Abarth Rally Cup après l’ES13.