La saison 2020 d'ERC sera pour Brynildsen un point de non-retour

2020-01-13T06:00:47+01:00janvier 13th, 2020|2020|

Eyvind Brynildsen estime avoir toutes les cartes en main pour jouer le titre du FIA European Rally Championship, décrivant sa saison comme “un point de non-retour”.

Faute de budget, le talentueux Norvégien a souvent dû se contenter de programmes partiels, mais il a rassemblé un soutien suffisant pour participer aux huit rallyes de la saison 2020 d’ERC.

Brynildsen a recruté le copilote autrichien Ilka Minor pour leur ŠKODA Fabia R5 Evo de l’équipe Toksport WRT, qui a mené Chris Ingram et Ross Whittock au titre 2019 du FIA European Rally Championship. Il a de grands espoirs pour la saison à venir.

Quel est votre objectif pour l’ERC 2020 ?
“Gagner ! Ce sera un peu un point de non-retour pour ma carrière. Quand nous avons pu faire une saison complète, nous avons été capables de remporter des spéciales, des rallyes et des titres. Quand nous ne faisons pas une saison complète, c’est vraiment difficile d’appréhender chaque rallye, et l’on passe les premières spéciales à faire connaissance avec la voiture.”

Qu’est-ce qui vous fait penser que vous pouvez être champion ?
“J’ai l’un des meilleurs copilotes en Ilka, une très bonne équipe en Toksport et un très bon team manager en Serkan Duru. Il est vraiment impliqué dans chaque procédé et veut vraiment que chacun atteigne ses objectifs ; on le voit à ce qu’il a fait avec Chris Ingram l’an dernier. Nous aurons aussi un ingénieur de ŠKODA Motorsport et nous commencerons à nous préparer pour l’Azores Rallye avec un test à Sweet Lamb, au Pays de Galles.”

Compte tenu du package solide que vous avez mis en place, à quel point avez-vous la pression ?
“Il y aura la pression pour gagner, mais en même temps, il y aura moins de pression car je sais que si je fais une erreur aux Açores, par exemple, j’aurai l’opportunité de récupérer les points perdus lors d’un rallye suivant. J’aurai le temps de respirer et de prendre les points de la quatrième place plutôt que de me battre pour la victoire à chaque rallye. Il faut que je sois régulier et que j’utilise mon expérience pour remporter le championnat, peut-être sans être toujours le plus rapide. Sur une guitare, il y a différentes cordes, et c’est la manière dont on les utilise qui compte.”