Official Series Partners

News

Furuseth veut être premier en ERC Junior

2019-01-23T09:00:48+02:00janvier 23rd, 2019|2019|

Sindre Furuseth a changé de tactique pour la saison qui arrive mais son objectif demeure inchangé : gagner la catégorie ERC3 Junior du Championnat d’Europe FIA des Rallyes.

Âgé de 25 ans, le Norvégien a impressionné lors de quelques apparitions sur une Opel ADAM R2 privée en 2018. Pour 2019, il a signé avec le Saintéloc Junior Team et espère capitaliser sur l’expertise de l’équipe et un accès à plus de soutien en ingénierie.

Nous avons tiré le meilleur de la situation avec une équipe privée mais avec une équipe plus grande, il y aura plus de gens, plus d’ingénieurs et j’espère que ça se passera mieux”, a dit Furuseth. “Mais en disant cela, j’aimerais remercier Thomas Myhre Hansen, mon chef mécanicien pendant six ans. Il a pris soin de mes voitures tout ce temps. Ce sera différent maintenant, mais j’aimerais le remercier pour tout ce qu’il a fait pour moi.”

Sur son ambition de gagner le titre dans la catégorie ERC3 Junior soutenue par Pirelli, avec une PEUGEOT 208 R2 de Saintéloc, Furuseth a ajouté : “Nous n’avons pas d’expérience de tous les rendez-vous mais sur les rallyes où nous en avons, nous nous battrons clairement pour gagner. Nous devrons apprendre vite dans les spéciales et être très bien préparés pour les autres manches, comme les Açores et les Canaries. Au final, mon unique but est de gagner le championnat.”

Furuseth, originaire d’Eidsvoll près de la capitale norvégienne Oslo, poursuivra son partenariat avec le copilote suédois Jim Hjerpe, qui a débuté durant sa campagne en championnat britannique en 2016. Mais si cette association est déjà éprouvée, la connaissance qu’a le champion de Norvège de karting de sa PEUGEOT 208 R2 Saintéloc se limite à un test avant Noël sur une spéciale goudronnée en France.

En plus de viser un titre FIA convoité, en s’engageant en ERC3 Junior, Furuseth sera aussi en lice pour décrocher la récompense de deux manches de l’ERC 2020 sur une ŠKODA Fabia R5 de Sports Racing Technologies. “Ce prix est clairement l’objectif car nous voulons gagner le championnat, mais j’ai 25 ans et nous voulons aussi franchir le pas vers la R5 dès que possible”, a dit Furuseth. “Et une campagne avec une R5 en championnat d’Europe est un palier plus réaliste pour moi avec le budget que j’ai et mon expérience.”

Jean-Baptiste Ley, Coordinateur de l’ERC, a déclaré :“La vitesse de Sindre nous a vraiment impressionnés sur les rendez-vous qu’il a disputés. Sans une succession de problèmes mécaniques, je suis sûr qu’il aurait été sur le podium en quelques occasions. Son passage chez Saintéloc pour 2019 ne peut qu’aider sa progression et lui donner les outils pour viser le titre ERC3 Junior.”

Vincent Ducher, Rally Manager de Saintéloc Racing, a déclaré : “Je suis très reconnaissant envers Sindre et Jim de nous rejoindre au sein du Saintéloc Junior Team. J’ai été très impressionné par sa vitesse l’année dernière en ERC Junior et nous avons déjà prévu quelques essais et entraînement afin d’être prêts pour la première manche du championnat.”