Official Series Partners

News

Forte adversité pour le Finlandais Volant Hokkanen, de retour en ERC3 Junior

2019-04-10T09:00:37+02:00avril 10th, 2019|2019, Rally Islas Canarias|

L’ancien champion de Finlande deux roues motrices Miika Hokkanen s’embarque pour une seconde saison dans le Championnat FIA ERC3 Junior, en raison de la “forte adversité” qu’il va affronter.

Après avoir obtenu deux podiums durant sa première campagne internationale en 2018, Hokkanen veut désormais faire davantage de progrès dans la catégorie soutenue par Pirelli et réservée aux pilotes nés le 1er janvier 1992 ou après et courant sur des voitures de type R2.

Hokkanen a rejoint la structure espagnole Mavisa Sport et recruté son compatriote Rami Suorsa pour le copiloter dans sa Peugeot 208 R2. Il lancera sa saison sur le rallye asphalte des Canaries, du 2 au 4 mai.

La saison dernière était ma première en ERC, un palier logique après le championnat finlandais”, dit l’étudiant à l’université de 22 ans. “L’ERC Junior est génial, avec une énorme compétition entre des pilotes très talentueux. C’est toujours un plaisir d’affronter une forte adversité. Les courses sont aussi très différentes les unes des autres, on peut donc apprendre différentes surfaces.”

Concernant ses objectifs pour 2019, Hokkanen poursuit : “Je ne pense pas que cela ait été un bon début de saison l’année dernière, j’espère qu’on pourra faire mieux cette fois. On a eu deux podiums sur les deux dernières courses. Mais les opposants sont forts et on doit vraiment être en super forme pour faire de bons résultats.”

Hokkanen, qui prévoit de faire une journée d’essais à Grande Canarie avant le Rally Islas Canarias, a retardé son début de saison en ERC Junior en raison d’une opération à l’épaule durant l’hiver. “Être prêt pour les conditions de rallye demande un gros effort”, explique-t-il. “Pour le moment, je ne sais pas si ça fonctionnera ou pas. On verra aux Canaries.”

Après avoir suivi l’ouverture de la saison au Rallye des Açores à distance, Hokkanen ne doute pas du niveau des rivaux qu’il va rencontrer, parmi lesquels son équipier et vainqueur de cette première manche, Efrén Llarena. “L’opposition est toujours relevée en ERC3 Junior”, rappelle-t-il. “Je pense que de nombreux pilotes peuvent se battre pour les premières places cette année.”

Jean-Baptiste Ley, Coordinateur de l’ERC, déclare :“Après un peu de malchance au début de sa première saison de compétition internationale en ERC Junior, Miika a fait de gros progrès et ses podiums lors des deux derniers rendez-vous l’ont récompensé pour ses efforts et son talent. C’est génial de le voir revenir pour une autre saison dans laquelle nous sommes sûrs qu’il mettra en application tout ce qu’il a appris suite à son arrivée depuis le niveau national.”