Official Series Partners

News

ERC Q&R: Alexey Arnautov

2020-03-11T16:46:30+01:00mars 10th, 2020|2020|

Après avoir guidé son ami et compatriote Alexey Lukyanuk vers le titre de champion d’Europe des rallyes de la FIA en 2018 et neuf victoires sur 34 départs ERC ensemble, le respecté copilote russe Alexey Arnautov fait une pause dans la compétition. Voici ce qu’il a déclaré à l’approche de la saison ERC 2020.

Qu’est-ce qui vous a fait faire une pause ?
“Il était assez difficile de trouver du temps pour les rallyes et il est rare qu’un patron vous accorde huit semaines d’absence du bureau. J’apprécie vraiment qu’ils aient pu me soutenir, mais j’ai l’intention de me concentrer davantage sur mon travail principal. L’autre aspect est familial. J’espère passer plus de temps avec mes filles et, enfin, après cinq ans de compétition au sein de l’ERC, prendre des vacances ensemble”.

Avez-vous apprécié le temps passé en ERC avec Alexey ?
“Nous avons connu une carrière fantastique avec les épreuve d’ERC qui se sont tenues dans des endroits merveilleux. J’ai vraiment apprécié le programme des rallyes ces dernières années, même si mes collègues de travail étaient très envieux. Nos fans me manqueront dans les différents pays où nous sommes allés”.

Quels sont vos meilleurs souvenirs ?
“Gagner en Estonie avec la Mitsubishi Lancer en 2015 était très spécial, mais je vais aussi inclure les différentes courses aux Açores, aux Canaries et en République tchèque. Que ce soit une histoire de victoire ou de défaite, je m’attendais toujours à un combat dramatique jusqu’au bout”.

Reviendrez-vous en compétition ?
“C’est la question difficile ! Il faut voir. Jusqu’à présent, je prévois de laisser passer une année et de me détendre un peu.”

Quel conseil donneriez-vous à Dmitri Eremeev, votre remplaçant ?
“Rester calme et faire son travail, le gars à gauche sait ce qu’il fait !”

Et voici ce qu’Alexey Lukyanuk avait à dire sur Alexey Arnautov :
“Il était mon copilote depuis 2009 et nous avons gagné beaucoup de rallyes et de championnats ensemble. C’est le gars le plus fort que je connaisse mentalement, il est tellement calme et responsable. Il s’occupait de beaucoup de choses autour de moi, autour de nous avec la logistique, la communication avec les organisateurs, la planification. Je lui suis donc vraiment reconnaissant de m’avoir soutenu de cette façon et de m’avoir donné la liberté de me concentrer sur mon rôle, sur la conduite, sur les préparatifs. Maintenant, je dois le faire par moi-même et cela me distrait un peu. Je vais arranger les choses et les faire fonctionner, mais avec Alexey, c’était si naturel et facile, si calme dans la voiture ensemble. Je respecte énormément ces années et notre passion, nos résultats, notre amitié. Nous sommes toujours proches, bien sûr, et Alexey m’aide pour les petites choses. C’est un très bon background. Mais Dmitriy est un choix judicieux. Nous avons eu un peu d’entraînement de prise de notes et nous avons fait d’assez bons progrès dans notre préparation et je suis assez confiant que nous arriverons à la première épreuve bien préparés et prêts à obtenir de bons résultats dès les premières étapes”.