Official Series Partners

News

Du volant au bureau : cinq pilotes devenus patrons d'équipe en ERC

2020-04-05T06:00:34+02:00avril 5th, 2020|2020|

Il est courant que les pilotes deviennent des chefs d’équipe lorsqu’ils mettent un terme à leur carrière à plein temps en compétition. Voici cinq d’entre eux qui l’ont fait dans le Championnat d’Europe FIA des Rallyes.

Raimund Baumschlager : La structure BRR de l’Autrichien est responsable de l’engagement d’Albert von Thurn und Taxis, ainsi que de l’inscription de l’équipe MOL de Norbert Herczig. Avant qu’il ne s’installe à la direction de l’équipe, la carrière de pilote de Baumschlager a été marquée par la conquête de 14 titres nationaux et une myriade de participations aux niveaux mondial et européen. Il est également un pilote d’essais et de développement très respecté.

Toni Gardemeister : TGS Worldwide soutient la campagne ERC1 Junior d’Emil Lindholm sous la bannière de l’équipe MRF Tyres. Pilote d’usine en championnat du monde, Gardemeister a été un temps leader du classement général au début de la saison 2005.

Beppo Harrach :La carrière d’Harrach comprend un titre autrichien et 12 départs en championnat du monde. Grâce à son organisation DriftCompany, Harrach guidera ses compatriotes Niki Mayr-Melnhof et Nikolai Landa dans le cadre de l’ERC en 2020.

Roman Kresta : Comme Gardemeister, Kresta était un pilote d’usine au niveau mondial. Pr le biais de son entreprise Kresta Racing, la légende tchèque suivra deux jeunes espoirs de la discipline en 2020, Miko Marczyk et Filip Mareš (photographiés avec Kresta durant la saison 2019 au terme de laquelle le premier cité a remporté le titre ERC1 Junior).

Jaroslav Orsák : Tout ce que Kresta peut faire, son compatriote Orsák le peut aussi. L’équipe éponyme d’Orsák, qui n’a encore que 35 ans, se renforce de plus en plus. Erik Cais bénéficie de son expertise et de son expérience pour atteindre le niveau Rally2 en ERC.