Découvrez les premiers engagés de l’ERC-MICHELIN Talent Factory

2021-06-18T09:00:34+02:00juin 18th, 2021|2021|

Les six premiers pilotes inscrits à l’ERC-MICHELIN Talent Factory sont fin prêts pour le Championnat d’Europe des Rallyes 2021 de la FIA, qui débute cette semaine par le 77e Rallye ORLEN de Pologne.

Erik Cais, Efrén Llarena, Miko Marczyk, Grégoire Munster, Simone Tempestini et Nabila Tejpar viseront les différentes primes offertes aux pilotes âgés de 28 ans et moins au début de l’année 2021 qui prennent à l’ERC dans des voitures de type Rally2 équipées de pneus MICHELIN. Ces primes sont les suivantes :

*Une dotation complète de pneus MICHELIN pour les deux dernières épreuves de 2021. au pilote le plus performant après six manches.
*Des prix spéciaux pour les concurrents de l’ERC-MICHELIN Talent Factory sur les six premières épreuves de la saison 2021.
*Les conseils d’un ingénieur pneumatique MICHELIN sur toutes les épreuves de l’ERC en 2021.
*Une visite VIP au siège de MICHELIN à Clermont-Ferrand pour les trois participants les plus performants de l’ERC-MICHELIN Talent Factory à l’issue des six premières épreuves de la saison 2021 de l’ERC.

Outre les incitations proposées, l’ERC-MICHELIN Talent Factory reconnaîtra les performances de ce groupe de jeunes talents et leur apportera une aide supplémentaire. Ainsi :

*Les résultats des concurrents de l’ERC-MICHELIN Talent Factory seront mis en évidence dans les résultats des six premières épreuves.
*Du contenu leur sera consacré sur FIAERC.com et sur les réseaux sociaux de l’ERC.
*Des images seront mises à disposition des membres de l’ERC-MICHELIN Talent Factory lors de chaque rallye.
*Une vidéo des temps forts de l’ERC-MICHELIN Talent Factory sera publiée sur FIAERC.com et partagée sur les réseaux sociaux de l’ERC.

Les primes ERC-MICHELIN Talent Factory disponibles sur les six premières manches de l’ERC 2021

Les six manches du Championnat d’Europe des Rallyes de la FIA 2021, sur lesquelles des primes ERC-MICHELIN Talent Factory seront proposées, sont les suivantes :

77e Rallye ORLEN de Pologne (terre), 18-20 juin
Rallye de Liepāja (Lettonie, terre), 1er-3 juillet
Rally di Roma Capitale (Italie, asphalte), 23-25 juillet
50e Barum Czech Rally Zlín (République tchèque, asphalte), 27–29 août
55e Rallye des Açores (terre), 16-18 septembre 2021
Rally Serras de Fafe e Felgueiras (Portugal, terre), 1er-3 octobre

ILS EN DISENT QUOI ?

Jean-Baptiste Ley, coordinateur de l’ERC, Eurosport Events :« La restructuration des catégories Junior de l’ERC pour 2021 nous a donné l’occasion de développer une nouvelle façon de reconnaître et d’encourager les pilotes de 28 ans et moins en début de saison sur des voitures de Rally2. Le lancement de l’ERC-MICHELIN Talent Factory est une excellente occasion de le faire et nous sommes impatients d’accueillir la première promotion. »

Julien Vial, directeur de la compétition client Europe, MICHELIN Motorsport : « Nous sommes très heureux de nous associer à Eurosport Events pour soutenir cette excellente initiative. Il y a un certain nombre de jeunes pilotes prometteurs qui répondent aux critères d’éligibilité et nous espérons que les avantages de l’adhésion à l’ERC-MICHELIN Talent Factory les aideront à se battre pour les meilleurs résultats en ERC. »

Grégoire Munster, concurrent de l’ERC-MICHELIN Talent Factory : « C’est une très bonne motivation et c’est toujours bien quand les jeunes pilotes se mesurent les uns aux autres, une compétition dans la compétition. J’avais l’habitude de rouler avec une autre marque de pneus, ce sera donc assez intéressant de voir la différence et avoir des expériences diverses fait de vous un pilote plus complet. »

LES ENGAGÉS DE L’ERC-MICHELIN TALENT FACTORY

Erik Cais (21 ans, République tchèque)
Cais était un coureur VTT de descente de haut niveau jusqu’à ce qu’une blessure mette fin à une carrière internationale prometteuse dans ce sport. Il s’est lancé dans le rallye en 2018 et a démontré un talent considérable, d’abord au niveau Rally4 et, à partir de 2020, au niveau Rally2 en ERC.

Efrén Llarena (26 ans, Espagne)
Produit du programme de développement des pilotes qu’est le Rallye Team Spain de la fédération espagnole (RFEDA), Llarena a remporté un double titre ERC3/ERC3 Junior en 2019 et a depuis continué à impressionner en Rally2. Il passe au volant d’une Škoda Fabia en 2021.

Miko Marczyk (25 ans, Pologne)
La progression du champion de Pologne 2019 est remarquable compte tenu du fait qu’il ne s’est lancé en rallye qu’en 2016, sans aucune expérience de compétition antérieure sur laquelle compter. Concurrent de pointe de l’ERC1 Junior la saison dernière, Marczyk fait partie du programme de soutien à des athlètes mis en place par ORLEN dans son pays.

Grégoire Munster (22 ans, Luxembourg)
Né au Luxembourg mais vivant en Belgique, Munster a suivi les traces de son père Bernard, vainqueur en ERC. Après avoir impressionné sur des autos à deux roues motrices, Munster s’est rapidement adapté aux quatre roues motrices et a failli battre Oliver Solberg pour la couronne ERC1 Junior en 2020.

Nabila Tejpar (27 ans, Grande-Bretagne)
Pilote de rallye de troisième génération, Nabila Tejpar va faire débuter en ERC une Proton Iriz et elle a beaucoup de détermination pour réussir. Après s’être battue contre Ekaterina Stratieva pour le trophée féminin de l’ERC en 2019, Tejpar a passé l’année 2020 à préparer sa montée en puissance en Rally2.

Simone Tempestini (26 ans, Roumanie)
Malgré son âge, Tempestini est déjà cinq fois champion de Roumanie et compte également un titre mondial Junior FIA sur son impressionnant CV. Très doué sur terre comme sur asphalte, il se concentrera sur l’ERC au niveau international en 2021 et tentera de décrocher une sixième couronne nationale.