Official Series Partners

News

De deux à quatre roues motrices : cinq pilotes qui ont franchi le pas en ERC

2020-04-06T18:00:25+02:00avril 6th, 2020|2020|

À la fin de chaque année, il est courant que les pilotes passent de deux au quatre roues motrices dans le championnat européen des rallyes de la FIA. Voici cinq pilotes qui ont fait ce changement.

Marijan Griebel
Griebel a profité de sa première opportunité en quatre roues motrices pour prendre la deuxième place du Rallye de Chypre en 2016, sa récompense pour avoir remporté l’ERC3 Junior en deux roues motrices plus tôt dans la saison.

Nikolay Gryazin (photo)
Gryazin a fait ses débuts en ERC en 2015 avec une ŠKODA Fabia R5 aux spécifications actuelles du Rally2, mais il a ensuite entrepris une campagne ERC3 Junior la saison suivante et pris la septième place au classement de la catégorie. Il est revenu sur une R5 pour le Rallye de Chypre, qui clôturait la saison 2016, et s’est battu pour le podium avant une sortie de route.

Chris Ingram
Ingram a remporté le titre ERC3 Junior en 2017, puis la victoire dans la catégorie ERC1 Junior lors de son passage en quatre roues motrices lors du Rallye des Açores en 2018.

Filip Mareš
Après avoir disputé la couronne de l’ERC3 Junior en 2017, Mareš, soutenu par la fédération tchèque, a coiffé celle de l’ERC1 Junior en 2019 pour souligner ses constants progrès.

Simon Wagner
L’Autrichien a débuté la saison ERC 2019 au volant d’une Peugeot 2RM avant de passer au niveau Rally2 sur le Barum Czech Rally Zlín. Et il n’a pas déçu, avec un podium en ERC1 Junior.

Trois autres font le pas en 2020 :
Rafael Botelho
Erik Cais
Efrén Llarena