Official Series Partners

News

Comment Franceschi est passé du désespoir à la victoire en ERC grâce à l'intervention d'un rival

2019-05-06T06:00:51+02:00mai 6th, 2019|2019, Rally Islas Canarias|

Jean-Baptiste Franceschi s’est imposé pour ses débuts en Championnat FIA ERC3 Junior au Rally Islas Canarias, le week-end dernier, mais seulement après qu’un rival lui a apporté son aide.

Franceschi devançait le pilote du Saintéloc Junior Team, Sindre Furuseth, quand il est arrivé sur une zone de ravitaillement, le premier matin de ce rendez-vous asphalte.

Malheureusement, un membre de son équipe s’est perdu en route, laissant Franceschi apparemment à sec jusqu’à ce que l’équipe Saintéloc ne vienne ravitailler la Ford Fiesta R2 du Français.

Bien qu’ayant perdu le commandement en raison d’une pénalité pour être arrivé en retard dans la zone de départ de la troisième spéciale, qui suivait, Franceschi a été en mesure de rattraper le temps perdu, l’après-midi, et il allait rester devant jusqu’à l’arrivée – manquant même de peu la victoire au classement général combiné de la catégorie ERC3 pour sa première participation aux Canaries.

Je dois dire merci à l’équipe Saintéloc”, a dit Franceschi. “On attendait pour ravitailler mais le gars de notre équipe s’était perdu et personne n’est venu. Mais on a eu de la chance car Saintéloc nous a aidés à mettre un peu d’essence dans la voiture. Sans cela, nous aurions été bloqués et je veux les en remercier.”

Concernant sa victoire dans la catégorie soutenue par Pirelli, Franceschi a déclaré : “Gagner est fabuleux, c’était une bonne opportunité pour M-Sport et je veux les en remercier. La voiture a très bien marché et j’ai beaucoup apprécié les spéciales.”

J’espère qu’on pourra faire quelques rallyes ERC de plus. Nous en parlerons plus tard avec Maciej Woda, de M-Sport, et on verra. Pourquoi pas ? J’adore l’ERC, l’ambiance est très agréable et j’espère que ça pourra continuer. La compétition a été très serrée, on a reçu une pénalité et on peut avoir un peu de regret, mais c’est le rallye et tout peut arriver n’importe où et à tout moment. J’ai toujours adoré l’asphalte, je viens de France ! Au final, ce résultat est très sympa.”