Cinq moments qui ont changé en or la saison 2021 de Mikkelsen en ERC

2021-12-24T06:00:16+01:00décembre 24th, 2021|2021|

Andreas Mikkelsen a réalisé un mois d’octobre mémorable au Rallye de Hongrie en ajoutant le titre de champion d’Europe des rallyes de la FIA à celui du WRC2 obtenu le week-end précédent en Espagne.

Voici cinq moments qui ont fait du meilleur pilote du Toksport WRT le nouveau champion de l’ERC au volant de sa Škoda Fabia Rally2 Evo équipée de pneus MICHELIN.

5 : Il débute bien sur la terre polonaise
Mikkelsen a entamé sa quête de gloire en ERC avec deux meilleurs temps en spéciale et une deuxième place finale lors du très rapide 77e Rallye ORLEN de Pologne.

4 : Il inscrit des points précieux à Rome
Avec un temps de préparation limité, Mikkelsen n’a pas eu la tâche facile au Rally di Roma Capitale, mais il s’est battu contre des problèmes de réglages pour marquer des points cruciaux en huitième position.

3 : Il prend la tête en République tchèque
Le Norvégien est arrivé à Zlín, après une pause de dix ans, à un point d’Alexey Lukyunuk. Mais lorsque le Russe n’a pas pu prendre le départ à la suite d’un accident en test, Mikkelsen s’est vu offrir une occasion en or de prendre la tête de l’ERC, qu’il a saisie en terminant deuxième.

2 : Il remonte pour gagner aux Açores
Mikkelsen s’est montré puissant au moment le plus important, en s’imposant après une belle remontée. Cinquième après deux étapes, il est progressivement revenu dans la course et a entamé la dernière étape avec 4,0s de retard sur Dani Sordo, pour finalement s’imposer avec 14,8s d’avance.

1 : Il signe un doublé parfait au Portugal
Copiloté par Elliott Edmondson, Mikkelsen réalise un doublé portugais en remportant le Rally Serras de Fafe e Felgueiras et le titre. Il a pu se détacher de Lukyanuk lors du dernier après-midi après qu’un problème mécanique a ralenti le Russe, qui avait 0,7s de retard à un moment donné.