Official Series Partners

News

Ce que les cinq Champions de l'ERC Junior ont fait ensuite

2020-05-13T06:00:34+02:00mai 13th, 2020|2020|

Les vainqueurs du Championnat FIA ERC3 Junior soutenu par Pirelli ne traînent pas quand il s’agit de faire un pas de plus dans leur carrière. Voici un rappel de ce que les cinq (plus un) premiers titrés ont fait ensuite.

2014 : Stéphane Lefebvre
Le Français est passé en une semaine du couronnement en ERC3 Junior, au Tour de Corse, à une victoire dans la catégorie équivalente du championnat mondial des rallyes en Grande-Bretagne. Il a inscrit des points lors de ses débuts sur une World Rally Car l’été suivant.

2015 : Emil Bergkvist
Bergkist a terminé quatrième pour ses débuts en Rally2 au Rallye International du Valais, qui clôturait la saison, après avoir remporté le titre ERC3 Junior plus tôt dans l’année. Après deux saisons au niveau du Rally2 en championnat du monde, le Suédois est revenu aux aux autos à deux roues motrices pour 2018 et il est rapidement devenu champion du monde junior.

2016 : Marijan Griebel
Ce policier allemand a tiré le meilleur parti de sa récompense pour avoir coiffé la couronne ERC3 Junior en terminant à la deuxième place du Rallye de Chypre 2016 au volant d’une ŠKODA Fabia. Il allait remporter le titre ERC1 Junior dès la saison suivante avant de s’adjuger son championnat national en 2018. Il a également marqué des points au niveau mondial.

2017 : Chris Ingram
Après avoir battu Jari Huttunen pour le titre ERC3 Junior au Rallye de Liepāja en 2017, Ingram a manqué de peu de récidiver en ERC1 Junior sur la même épreuve 12 mois plus tard. Mais le Britannique a compensé cette déception en remportant le titre général en 2019.

2018 : Mārtiņš Sesks
Après avoir surmonté son manque d’expérience, notamment sur asphalte, pour remporter la médaille d’or de l’ERC3 Junior en 2018, le Letton s’est engagé dans le championnat du monde junior en 2019. Il a également participé à ses deux épreuves synonymes de prix pour ce titre ERC3 Junior, montant sur le podium de son épreuve nationale, le Rallye de Liepāja, en mai.

Et quid du champion 2019, Efrén Llarena ?
Avec la actuellement en vigueur dans le sport automobile mondial en raison de la pandémie de coronavirus, il attend son passage en Rally2 et sa participation en ERC1 Junior sur une Citroën C3 R5 soutenue par le Rallye Team Spain.

Pour ceux qui consultent ce post sur l’application ERC, merci d’aller sur sur FIAERC.com pour regarder le panorama.